•  

    Les modalités :

     

    Association agricole, mais dont les buts seraient plus larges aussi, permettant l’organisation d’activités culturelles et artisanales.

     

    Mutualisation des outils et des compétences

     

    Commercialisation collective

     

    Entraide ponctuelle sur des événements précis

     

    Organisation d’événements culturels et artisanaux.


    Vivrions!

     

    Les premières idées :

     

    1. Apiculture
    2. Récolte et transformation de fruits et petits fruits
    3. Maraîchage
    4. Élevage de petits animaux
    5. Atelier de céramique
    6. Projection de films documentaires en lien avec les buts de l’association
    7. Organisation de marchés de producteurs et autres événements liés à la production et la commercialisation,
    8. Entraide concernant les enfants : gardiennage, soutien scolaire etc.


     Vivrions!



    Exemples de fonctionnement en équipe :

     

    1. Récolte et mise en pot du miel issu des ruches
    2. Récolte des châtaignes issues des différents châtaigniers qui appartiennent aux membres du réseau et transformation dans un atelier agréé, par exemple à Jaujac, idem pour des pommes dont on extraira le jus à l’atelier coopératif d’Ucel
    3. Entretien d’un verger conservatoire chez un des membres du réseau
    4. Mise en culture et récolte, par exemple des pommes de terre sur une parcelle laissée à l’entretien d’une des membres du réseau,
    5. Construction d’un poulailler et entretien des clôtures, abattage dans une salle agréée
    6. Ouverture ponctuelle d’un atelier céramique à toutes les membres du réseau, organisation de stages destinés aux enfants
    7. Organisation des projections à la salle des fêtes de La Souche et de Jaujac, animation de débats et discussions, travail de visibilisation du travail du réseau

     

    dupainetdesroses@boum.fr

     


    votre commentaire
  • Voilà un nouveau calendrier de toutes les réjouissances, les projets et les réalisations, les chantiers et les réunions, les groupes de paroles et les interrogations!!

    Cette année encore un peu nouvelle, nous voyons dans notre boule de cristal:

    Plein de projets en perspective:

    Un film sur le féminisme - le nôtre, le vôtre,  celui qu'on veut faire vivre parce qu'il n'est toujours pas égal de naître fille ou garçon malgré le MLF, qu'on remercie encore mille fois au passage d'avoir délivré nos mères de plusieurs carcans,

    La mise en route d'un réseau d'entraide à l'échelle de la vallée, entre femmes qui se collent les marmots et qui ont des envies de faire et refaire vivre les savoir-faire de la vallée, de la région...ensemble! Avec Le CIDFF (Centre d'information pour les femmes et les familles) et AVRIL, et vous peut-être?

    Mettre en voix pour la radio et nos oreilles une pièce de théâtre parlant de nous et d'elles, à écouter et distribuer sans compter, mais tout d'abord à fabriquer...qui s'y colle?

    Mettre en route un chantier de construction d 'un poulailler en botte de paille et terre du pays...que nous adorerions fomenter en chantier de femmes...mais est-ce possible, qui s'y colle?

    La collectivisation de terres près de nous, les projections mensuelles...

    Des débats et discussions, sur l'individualisme, le capitalisme, la gentillesse (cf le dernier Courrier international), la solidarité (se rendre solide mutuellement), la nécessité de faire ensemble...

    Des dates, des dates!!!

    Oui, nous savons! Il nous est difficile parfois de nous fixer à l'avance, mais elles viendront ces dates, ne vous impatientez pas, gardons-nous un peu de temps libre à tout cela

    et
    vive la révolution!!

    dupainetdesroses@boum.fr



    votre commentaire
  • Oui, oui, oui! nous sommes enfin en 2009. Ce n'est pas que 2008 fut si terrible, mais les années usées doivent être remplacées!

    Je fonctionne plutôt par saison, par période de trois mois....A vrai dire, cet hiver neigeux, venteux et pluvieux ne me désole pas du tout. Enfin du froid, du beau blanc sur fond blanc et des voitures bloquées, ce qui nous oblige obligeamment à rester dormir chez les copains et à se lire des poèmes effayants et magiques Edito de février
    à la bougie.


    C'est vrai qu'à l'ouest, ce fut nettement moins amusant, mais de là à parler de cauchemar comme les journaleux parisiens aiment à faire, il y a un fameux pas, que je ne franchirai pas.

    Qu'apporte cette année, à quand le printemps?

    Des projets par millier, dont un qui nous tient à coeur: un projet de femmes dans la Vallée du Lignon, un projet qui s'appuie sur la production vivrière, l'entraide , la convivialité, le travail collectif et les idées créatives à venir.
     
    Relevons la tête, mes soeurs!

    La création est à l'ordre du jour:

    Quand les femmes se sabotent elles-même lorsqu'elles devraient réussir,
    Quand le monde des hommes et des femmes misogynes les empêchent systématiquement, parfois inconsciemment, mais souvent sciemment, d'accéder aux moyens de production et de visibilisation de leurs créations ,
    Parce qu'aussi le monde n'est pas habitué à soutenir des créatrices, dans leurs défaillances et leurs doutes, dans leur parcours de guerre,

    Et parce que les hommes finissent par nous faire dire qu'il y a peu de créations "féminines" dans l'histoire et le monde...

    Nous appellons nos soeurs à ne pas lâcher prise pour mieux s'occuper des enfants ou du compagnon,

    A ne pas croire, à aucun moment, qu'elles n'y arriveront pas et qu'il est inutile qu'elles rendent visible leur travail!

    ATTENTION!!!

    Je ne veux pas faire le lit de l'idéologie dominante qui puise ses forces et assèche les nôtres dans un individualisme forcené, qui nous ravage - nous, pauvres animaux sociaux, malades de l'isolement dans lequel ce système nous fait croire qu'il fait bon vivre - et s'insinue en nous au travers du fameux développement personnel....


    Ce n'est pas parce que les femmes ne sont pas reconnues, que je revendique mordicus leur -notre! - développement personnel et solitaire!


    Au contraire.


    Mais la frontière est si ténue, partant de l'éducation spécifiquement "féminine" qui nous impose le déni de soi, le soin et la disponibilité au reste du monde - vieux, enfants, malades, hommes en pleine ascension sociale, eux! etc. - gratuitement la plupart du temps, entre le besoin et la nécessité de devenir enfin visible sur la place publique et ce dogme de l'individualisme dont nous nous sommes victimes.

    Faites-nous vos commentaires....la discussion est loin d' être close.


    Jubile

    dupainetdesroses@boum.fr




    votre commentaire
  • Pour soutenir le Planning familial, l’un des principaux mouvements féministes français, dont les missions sont mises en danger par la réduction des subventions, voici le texte à signer :



    « Pour la défense du droit à l’information, à l’éducation à la sexualité, pour toutes et tous »

    En diminuant de 42 % dans la Loi de Finances 2009 le montant affecté au conseil conjugal et familial, l’Etat programme à très court terme la suppression totale des actions d’information, d’éducation et de prévention dans les domaines de la sexualité et de la vie de couple et affective. Par cette décision, l’Etat montre sa volonté d’abandonner les missions qui sont les siennes quant à l’accueil, l’information et la prévention concernant la contraception, la fécondité, la sexualité. Il se désengage, par là, de la préparation des jeunes à la sexualité, à leur vie de couple et à la fonction parentale. Il marque son désintérêt pour les pratiques d’accueil et de conseil, qu’elles soient mises en oeuvre lors d’activités collectives ou d’entretiens individuels.

    Ces missions d’utilité publique sont donc très clairement menacées par la baisse des financements, déjà largement insuffisants, alors que la Loi Neuwirth a clairement affirmé le rôle essentiel joué par les associations aux côtés de l’Etat.

    Pourtant, dans une société où les relations filles-garçons sont de plus en plus marquées par la violence, où les campagnes nationales de prévention et d’information ont besoin des relais de terrain pour être efficaces, ces missions définies par la loi, plus que jamais, sont primordiales !

    450.000 personnes bénéficient chaque année des actions du Planning Familial dans ses 70 associations départementales de Métropole et des DOM. La conséquence de cette brutale démission de l’Etat est la fermeture programmée d’un grand nombre de ces lieux d’accueil individuels et collectifs.

    L’Etat doit assurer sa responsabilité nationale pour l’information, l’éducation à la sexualité, et la prévention pour toutes et tous conformément à l’article 1 de la Loi 73-639 du 11 juillet 73.

    L’Etat ne doit pas supprimer les lieux d’écoute et de parole, mais les développer.

    L’Etat ne doit pas supprimer les interventions collectives, mais les développer.

    L’Etat doit donner aux associations qui assurent ces missions, les moyens aujourd’hui nécessaires, pour le développement de leurs activités et de leurs interventions.



    Tous ces acquis sont récents, ces droits sont fragiles.

    Nous avons lutté pour les obtenir, luttons ensemble pour les défendre !


    Signez la pétition:


    http://www.planning-familial.org/petition-defense-loi-neuwirth/index.php?petition=6&signe=oui


    votre commentaire

  • Premier mars:

    le printemps revient et les projections entre amis avec lui!



    Reprise

        Pour cette nouvelle année, nous   commencerons avec un court-métrage surprise, puis sur les thèmes de la suspicion et la délation le très bon Clouzot: "Le Corbeau".



    Reprise


    Résumé:

    Les notables de Saint-Robin, petite ville de province, commencent à recevoir des lettres anonymes signées Le corbeau, dont le contenu est calomnieux. Les accusations se portent régulièrement sur le docteur Rémi Germain, accusé de pratique abortive, ainsi que sur d'autres personnes de la ville. Les choses se gâtent lorsque l'un des patients du docteur Germain se suicide, une lettre lui ayant révélé qu'il ne survivrait pas à sa maladie. Le docteur Germain enquête pour découvrir l'identité du mystérieux corbeau.


    Après quoi, si nous avons encore des neurones à cultiver, nous pourrions déblatérer avidement sur les méfaits du capitalisme sur la bonne ambiance d'une société, ce que recèlent la délation, la méfiance et la suspicion, où se cachent-elles, les solutions homéopathiques ou allopathiques.


    Apportez de quoi goûter, et rendez-vous à la Clémenterie à partir de 15 h!

    dupainetdesroses@boum.fr


    votre commentaire