•  

    Une assemblée en plein travail!

    Le lundi 6 août 2012, une dizaine d'adhérents se sont retrouvés pour participer à l'assamblée générale ordinaire. Divers thèmes se sont succédés, comme le Localou, le groupement d'achat et la suite de la subvention.

    Après quelque trois heures de débats et discussions, nous avons élu un nouveau Conseil d'Administration qui se réunira plus régulièrement qu'auparavant.

    LOCALOU

    Lors d’un sondage aux adhérentEs de l’association, les bénévoles actives, permanentes du Localou de Thueyts, il est apparu qu’aucunE bénévole ne souhaite s’engager davantage. C’est pourquoi le CA, lors d’une précédente réunion, avait décidé de donner le préavis de résiliation du bail pour fin septembre.

    Des idées se sont bousculées, qui méritent, chacune, de s'y pencher un peu plus. Entre autre, l'idée de faire un Localou itinérant, soit en ayant un lieu différent par an, soit autrement encore.

                   Question de la suite de la subvention «égalité homme-femme» accordée en 2010 à l’association par la région Rhône-Alpes

    Nous n'avons pas utilisé toute la subvention accordée par la Région Rhône Alpes, et il nous reste encore la moitié à demander.

     Dès à présent, il apparaît que plusieurs membres de l’association pourraient bénéficier de certaines lignes budgétaires comme l’aide au passage du permis de conduire, des formations, de la garde d’enfants lors d’activité entrant dans le cadre des activités liées au réseau d’entraide ou pour les réunions de l’association.

             Question du réseau d’entraide

     L’AG propose de réactiver le réseau d’entraide. Elle propose au CA de travailler sur l’articulation avec l’association agricole Paysann’arts, cadre juridique des activités agricoles et artisanales des porteurs et porteuses de projets du réseau d’entraide. Deux administratrices se proposent d’en être les animatrices et coordinatrices: Patricia Picard et Julie Watrin.

          Question du groupement d’achat

     Une participante à l’AG propose de détacher les activités du groupement d’achat. Les avis sont partagés. Nous avons décidé d'organiser une autre réunion spécifiquement sur le groupement d'achat avec tous ceux qui y participent afin d'aborder cette question tous ensemble.

             Élection du CA

     Il est procédé à l’élection du Conseil d’Administration.

        Cotisation

     La cotisation à l’association pour l’année 2012 sera de 10€ et de 15€ pour les adhérentEs au Groupement d’HA s’il perdure à l’intérieur de l’association.

         Questions diverses

    Nous évoquons la possibilité de créer un poste salarié, emploi aidé, afin de mettre en route les diverses idées mises en avant. Le CA, après rendez-vous à Pôle Emploi, se réunira pour décider de la faisabilité de cette proposition.

     

     


    votre commentaire
  • Les logiciels informatiques libres (Firefox, Linux, etc.)

     

    Qu'est ce qu'un logiciel libre ? Pourquoi les utiliser, pourquoi ont-ils été créés ? Comment résistent-ils aux assauts des multinationales capitalistes et des États législateurs ?

    Nous ne parlerons pas de leur utilisation technique, mais des raisons philosophiques et politiques qui, tous les jours, poussent davantage de gens à fuir Microsoft et Apple.

    Cette conférence débat s’adresse à tout le monde, sans connaissance préalable.

    Elle sera présentée par Damien du collectif de la Clémenterie

    le vendredi 30 mars
    à partir de 20h30
    au restaurant Le Camélia,
    à La Souche.

    (au milieu du village, juste après la supérette, se garer sur le parking du plan d'eau)

    À tout bientôt!!!!


    votre commentaire
  • Livres et Brochures

     

     

    Babie nous propose ce samedi à venir, dans une semaine donc, le 21 mai très exactement un atelier salades sauvages!

     

     

    Il consistera en une ballade sur les terres de la Clémenterie, hameau de La Souche, sur la route du col de la Croix de Bauzon, à la recherhce des plantes comestibles.

    Livres et Brochures

    On reconnaîtra aussi les autres et nous nous ferons donc un repas plantureux fabriqué avec ce que nous trouverons!

    Nous vous invitons pour 10h sur le hameau. Auberge espagnole à partir de 12h30: amenze quand même quelques proviendes de votre propre cru!

    Livres et Brochures


    votre commentaire
  • L'association Du Pain et des Roses a le bonheur de vous inviter à un stage de Fem Do Chi

      Le week-end du 14 et 15 mai 2011

    à Jaujac, salle de Sportissage.

    L'autodéfense selon
    la méthode Fem Do Chi
    enseignée par des femmes

    ADF

     

    Animatrice : Max de l’Association ADF

    De 8 participantes minimum à 15 maximum

     

    Le stage se déroule du samedi 14 mai de 14 h à 17 h

    au dimanche 15 mai de 9h à 17 h

    dans la salle Sportissage à Jaujac.

     

    Participation au stage lui-même : 40 € à 60 € selon les revenus

    100 € pour le transport de l’animatrice ( à partager entre toutes )

    40 € pour la salle ( à partager entre toutes )

    Estimation prix par stagiaire : 8 participantes : De 58 à 78 €

    12 participantes : De 52 à 72 €

    15 participantes : De 50 à 70 €

    Prévoir une tenue confortable et des chaussons de danse gym ou chaussettes et un pique nique pour dimanche midi.

    Pour réserver le stage il faudrait vous inscrire très rapidement par mail à fgouttebelle@orange.fr. ou sur papier auprès de Flo : 06 22 05 75 90

    Et faire passer un chèque de caution de 30 € à Flo pour confirmer votre inscription avant le 8 mai.

    Préciser s'il y a un besoin d’hébergement ou de repas dans le cas où certaines n’habitent pas sur place .

    _________________________________________________________________________________________________________________________________

     

    L'Autodéfense pour Femmes et Adolescentes permet de révéler à toute femme son potentiel de force et sa puissance. Chaque femme peut être en mesure de se défendre en apprenant à dépasser cette peur qui paralyse.

    Cette méthode se distingue de la self-défense féminine par le fait qu’elle a été principalement élaborée par des femmes, enseignée par des femmes à des femmes dans un cadre non-mixte. Celui-ci permet en particulier à des femmes qui n’ont pas assez confiance en elles pour pratiquer dans un cadre mixte de pouvoir s’initier à une méthode de défense.  

    Lien utile pour tout comprendre!

    http://iresmo.jimdo.com/2011/03/26/self-d%C3%A9fense-f%C3%A9minine-vs-auto-d%C3%A9fense-f%C3%A9ministe/

     

    L’autodéfense ne consiste pas en quelques coups de karaté bien placés. Se défendre s’est plutôt la maîtrise de ses émotions, s’autoriser à se défendre, avoir de la présence d’esprit, détecter les dangers, développer des stratégies pour éviter la confrontation physique etc.

     Quand on parle d’autodéfense la plupart des gens pensent à une technique de défense physique. L’autodéfense pour femmes est beaucoup plus vaste. Elle comprend des outils pour prévenir les transgressions de limites de toutes sortes, y compris le harcèlement, les agressions physiques et sexuelles. Bien que la défense physique reste un élément important, les cours se focalisent sur la manière de mettre un terme aux différentes formes de violences le plus tôt possible, (idéalement, avant qu’une intervention physique ne soit nécessaire).


    On peut regretter qu’en France peu d’associations développent l’auto-défense féministe permettant une pratique régulière. C’est bien souvent dans le cadre de rencontres ponctuelles, au cours de stages, que des féministes s’initient à ces techniques. L’échange de savoirs constitue ainsi une dimension importante de ces méthodes.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ciné

     

    À l'occasion du Mois du film documentaire, Histoire(s) de Voir propose 3
    Ciné-Rencontres dans 3 villages d'Ardèche.

     

    Les chemins de Mahjouba
    de Rafaèle Layani (2010 - 44’)Ciné

    Au Maroc, dans le huis clos d’un bureau et d’une voiture, Mahjouba, une
    directrice d’association, s’entretient avec des jeunes mères célibataires. Ces
    dialogues révèlent les conflits existants entre la vie et les normes sociales.



    Restaurant La Maocho - Lussas - Samedi 6 novembre 2010 - 20h30 - Entrée : 5 € /
    Soupe gratinée : 5 €

    Les larmes de l’émigration
    de Alassane Diago (2009 - 80’)


    Ciné
    « Les larmes de l’émigration » c’est l’histoire de ma mère qui attend mon
    père, parti il y a plus de 20 ans. C’est aussi l’histoire de ma soeur qui,
    aujourd’hui, attend son mari parti il y a cinq ans et celle de ma nièce qui
    elle non plus ne connaît pas son père.
    Avec ma caméra, je repars après deux ans d’absence dans ma communauté à Agnam
    Lidoubé, un village du Fouta
    sénégalais, pour comprendre comment et pourquoi ma mère a passé toutes ces
    longues années à attendre.

    Maison de AIME - Laurac-en-Vivarais - Samedi 13 novembre 2010 - 20h30 - Entrée :
    5 € / Soupe : 3 €

    La vie est une goutte suspendue
    de Hormuz Kéy (2006 - 85’)

    Ciné



    Moustache à l’ancienne, vêtements made in frippes et réveil-matin à la main,
    une drôle de silhouette hante les rues du 10ème arrondissement
    de Paris. C’est celle de Christian de Rabaudy, un professeur de philosophie
    retraité atteint d’une maladie
    banale et pourtant mortelle : le diabète. Autour de lui, une famille adoptive
    composée principalement de jeunes filles en fleurs et du réalisateur, un
    Iranien venu du désert perse. Une relation s’instaure dans laquelle Christian
    donne à voir un verbe en mouvement perpétuel, un sens exotique du quotidien, et
    la douce inspiration de sa « folie » pas ordinaire.

    Salle des fêtes - Antraigues-sur-Volane - Samedi 27 novembre 2010 - 20h30 -
    Entrée libre


    votre commentaire