• Stage bois

    Ceci n'est plus une invitation, celle-ci a eu lieu avant le démarrage du site. C'est plutôt un compte rendu de ces folles journées qui ont eu lieu la semaine du 20 février à la Clémenterie.

    D'une part, ces "journées bois" ainsi dénommées cachaient surtout un vieux rêve: faire un stage "tronço".

    En clair et sans décodeur, beaucoup de gens ont déjà un peu manié une tronçonneuse, peu savent le faire en toute sécurité.

    Ainsi, nous avons pu, pour certain-es des stagiaires, utiliser cette terrible machine avec l'aide et les conseils de personnes aguérries à son maniement.

    Certain-es stagiaires ont pu abattre leurs premiers arbres, tandis que d'autres apprenaient le maniement du merlin et de la hache.

    Enfin, il s'est agit non seulement d'abattre certains arbres qui prenaient la lumière du verger, mais aussi de fabriquer des piquets de clôture afin de protéger les jeunes arbres fruitiers récemment plantés. Nous avons pu mettre en pratique une technique consistant à fendre des billes de deux mètres de long à l'aide de coins. Extase au moment où la bille se fend d'elle même dans un bruit étonnant. Etonnant aussi le bruit de l'arbre qui tobe, tout d'abord lentement, puis s'abat dans un foisonnement de branches.

    Un quinzaine de membres de l'association ont profité de ces journées à la Clémenterie, entre professionnels, toujours avides d'apprendre aux autres et néophytes de la chose, heureuses et heureux d'avoir pu approcherun métier difficile, du côté de l'amateur pourtant.

    A présent, les bouquets de châtaignier qui ombraient le futur champ de patates sont presque tous tombés. Ils ont permis de fabriquer des pieux pour construire la clôture qui devrait préserver les précieux tubercules.

    Côté vieille châtaigneraie, un chemin d’accès au tracteur et au débardage à cheval a été ouvert pour permettre de finir le nettoyage de cet ancien abattage de bois et préparer les futures greffes en « bouche rouge ».

    La suite du nettoyage des vergers a également permis de sortir pas mal de bois d’œuvre et de chauffage.

    Enfin la taille des fruitiers, sur les deux terrasses près des maisons, est achevée et un abattage d’acacias créée un surplus de lumière sur la terrasse du bas.

    Comme la semaine était pluvieuse, nous n'avons pu débarder avec les juments ainsi que prévu. Avec Pierre Delhomme, nous prévoyons bientôt quelques jours pour cela!!! Avis aux amatrices et amateurs, chevaux en action!

     

    Jubile


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :